[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m14!1m8!1m3!1d14130.834905955953!2d85.291636!3d27.695396!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x0%3A0xbdccd9a9bc098251!2sAccess+Keys+Pvt.+Ltd.!5e0!3m2!1sen!2snp!4v1424347274368&w=600&h=450]
Accueil / Event / Alphabétisation En Milieu De Travail: La FNA Fondation Outille Une Trentaine D’agents De Sécurité

Alphabétisation En Milieu De Travail: La FNA Fondation Outille Une Trentaine D’agents De Sécurité

Jun
14

Engagée dans l’alphabétisation en milieu de travail, la Fondation Nikiema Arouna (FNA Fondation) ne cesse de faire des heureux. Elle a encore permis à une trentaine de vigiles de BBS First Security (structure de gardiennage au Burkina) de bénéficier de son expertise en alphabétisation. Les bénéficiaires ont reçu leur parchemin le 27 août 2015 des mains de la coordonnatrice/FNA Fondation, Evelyne Sinzogan à Ouagadougou.
De part son volet alphabétisation, la FNA Fondation continue de contribuer à réduire le taux d’analphabétisme au sein des effectifs des vigiles au Burkina. Après avoir permis à 26 femmes concasseuses de Pissy (un quartier de la ville de Ouagadougou) le 19 juin 2015 d’être alphabétisées, c’est au tour d’une trentaine de vigile de l’entreprise de gardiennage BBS First Security d’être alphabétisé. Reconnues par le ministère de l’enseignement de base et de l’alphabétisation, les bénéficiaires pourront désormais comme les autres agents, « occuper des postes de garde VIP ». Postes qu’ils ne pouvaient occuper avant leur formation.

Toute chose qui ne peut que réjouir Salfo Congo, porte-parole des bénéficiaires pour qui, « cette formation permet d’avoir aujourd’hui, les qualités que tout agent de sécurité doit avoir pour mieux faire son travail ». Qualité grâce à laquelle Salfo Congo et les siens peuvent maintenant demander à leurs responsables, de considérer leur nouveau statut en leur accordant une promotion interne. Message reçu cinq sur cinq par le directeur général de BBS, Jacques Pakora qui séance tenante, a instruit ses collaborateurs pour la prise en compte de cette doléance.

Une nouvelle ère qui s’ouvre aux récipiendaires qui retrouvent une opportunité de promotion mais aussi source de motivation pour Mme Sinzogan qui voit au-delà de cette opportunité, la possibilité pour les bénéficiaires, de « suivre désormais le travail de leurs enfants à l’école etc. ». « Les acquis de cette formation, profiterons également aux sociétés employeurs », fait remarquer Evelyne Sinzogan. Pour rester dans cette dynamique, la fondation lance une campagne d’alphabétisation, pour laquelle elle invite les sociétés de gardiennage à souscrire.

Abel AZONHANDE

Top